Journée des aéroclubs sur la BA123 d’Orléans

Le développement de l’aviation de loisir conjointement à l’augmentation générale du trafic rend l’espace aérien de plus en plus fréquenté. C’est pourquoi, depuis quatre ans déjà, l’armée de l’air organise des rencontres périodiques avec les représentants des aéroclubs et des fédérations de vol libre afin de permettre à chacun de mieux appréhender les besoins et les contraintes de tous.

Dans ce cadre, le Colonel commandant la Base aérienne 123 d’Orléans-Bricy nous invite à une journée d’information le mardi 26 octobre 2010. Cette démarche, qui s’inscrit donc dans une politique globale d’amélioration de la sécurité des vols, est une occasion unique de faire connaissance avec d’autres usagers de l’espace aérien que nous partageons tous.

Après une arrivée possible par avion ou par voie routière, le programme de la matinée prévoit plusieurs briefings dont les thèmes seront :

  • espaces aériens, difficultés et solutions pour les usagers VFR ;
  • les services de la circulation aérienne offerts aux appareils civils par les organismes de contrôle militaire dans ces espaces, et notamment le service d’assistance aux aéronefs ;
  • les spécificités du vol à basse et très basse altitude pratiqué par les armées.

Un bilan des fiches de notification d’événement concernant les usagers aériens VFR sera également dressé, et un questionnaire permettra au commandement de la Base aérienne de mesurer notre satisfaction vis à vis des services de la circulation aérienne d’Orléans-Bricy et de Châteaudun.

Après un repas (payant), l’après-midi sera consacrée à la visite de l’escadron des services de la circulation aérienne et d’un avion d’un escadron de transport de la base aérienne.

Pour plus de renseignements et pour vous inscrire (indispensable, les places avion sont comptées et la Base aérienne doit organiser notre accueil), adressez-vous au secrétariat du GAMA, impérativement  avant le 18 octobre.

NOTA : les élèves sont les bienvenus, pour une navigation école vers et depuis Bricy ! Parlez-en à vos instructeurs.